En2089 #2 Bonjour Henri, je suis David

En2089 #2 Bonjour Henri, je suis David

Je me réveille. Une nouvelle journée commence. Il est 7h55. Je le sais. C’est comme ça du lundi au vendredi. 7h55. Depuis 2074, mon corps est réglé pour se réveiller. Tout seul. Toute la semaine. A 7h55.
Je m’appelle David, j’ai 120 ans et grâce aux progrès de la médecine, je vais pouvoir vivre encore quelques dizaines d’années sereinement.
Aujourd’hui, je dois commencer à travailler à 8h. Je me lève, me lave, m’habille, déjeune, me met au courant de ce qu’il s’est passé dans le monde pendant la nuit et il est 7h59. L’heure du départ.
Je bosse chez Event’Ual (une “agence événementielle virtuelle” comme on aurait dit à mon époque), et ce matin je dois accueillir Henri. Une jeune pousse de 17 ans “seulement”. 2 à 3 mois de formation pour Henri et un poste qui s’offre à lui. Avions-nous besoin de lui ? Avait-il besoin de nous ? Je ne sais pas. Surement les deux.
Cette information m’a échappé.
En tous cas, ils ne finiront pas de m’étonner les jeunes de cette époque. Il faut dire que le système est bien différent de celui que j’ai connu. Ici, on choisit ses cours, selon ses envies et ses goûts (sans oublier ses préférences horaires). On peut étudier deux jours à Bordeaux puis une semaine à Mexico pour continuer 4h en Inde. Épatant ! Complètement bluffant !
8h04. Je suis en face de lui. Je me rappelle de moi à son âge. Je le vois, lui, aujourd’hui. Je suis fier d’avoir traversé ces époques.
Il est 8h05 : “Bonjour Henri, je suis David.”

Sophie, élève en L3

 

lisez le récit de Matthew #1

[…] suite de la série ici, sur Instagram et Twitter #en2089

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *