autoportrait d’une digital trotter en 2089

autoportrait d’une digital trotter en 2089

« Voyager » terme aux multitudes de définitions. Un mot très populaire sur le blog de 2089 qui me donne l’idée de vous faire voyager !

Bienvenue dans la toute première rando-digitale grâce à laquelle vous en apprendrez un peu plus sur moi.

0m – L’idée

En bas, sans trop de bagages c’est moi. Je suis une jeune ado, je surfe sur l’adsl parentale et devine qu’Internet est le pilier de mon futur métier.

617m – L’envie

Premier virage, je découvre comment être une bonne communicante grâce à un BTS communication suivi de stages en agences.

1995m – La passion

Dorénavant, j’ai de bonnes chaussures, un sac-à-dos un peu plus chargé et toujours beaucoup de détermination.

C’est tout naturellement que j’ose l’accélération et me spécialise dans le webmarketing en intégrant une licence professionnelle. En parallèle, j’ouvre mon blog, soigne mon e-réputation et blablabla etc.

2383m – La détermination

De plus en plus lourd ce sac-à -dos. Je m’investie pour mon stage de « fin d’études » dans une start-up qui ne fonctionne malheureusement pas et bimbadaboom c’est ma vraie première chute.

3549m – La fierté

Même pas peur, j’ai de bons pansements !

Sans pause, c’est le virage suivant que je signe un premier contrat dans une agence de communication Lyonnaise en tant que Social Media Manager. Un beau papier, avec des challenges, des missions enrichissantes, des compétences solides, un premier vrai salaire…

Vous pensez que je suis arrivée au sommet ?

N O N  !

 4677m – Le changement d’itinéraire

Après un an, je choisis de partir m’enrichir d’ailleurs et des autres. Je trouve un job à Chicago, quitte ma zone de confort et voyage dans 19 états des Etats-Unis durant une année. Je me jure de ne jamais rentrer.

5430m – La bonne route

Depuis Chicago, j’entends parler d’une école avec pour maître mot « collaborative », pour devise « casser les codes » et pour but : l’enseignement aux métiers d’après demain. Le tout en nous « mettant dehors » avec un tour d’Europe dès le M1. Oh bonheur !

2089 L’étape à ajouter à mon chemin ?

O U I

6346m – Le bilan personnel

Je découvre que les chemins linéaires ne collent pas à ma personnalité, que je suis partisante des chemins sinueux, des routes de montagnes compliquées qui mènent aux belles récompenses : être au sommet, se sentir accomplie et fière du chemin parcouru.

6348m – La consécration

J’ose rarement me projeter. Mais pour une fois, j’ai l’intime conviction que 2089 est le dernier virage avant l’arrivée au sommet, celui qui me permettra de m’épanouir pleinement !

 

A suivre…

Justine, élève en M1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *